Mon chien aboie dans le jardin, que faire ?

7h00 : Vous sortez votre chien dans votre jardin pour son pipi matinal.

7h02 : Il vide sa vessie.

7h04 : Il se prend pour un coq et décide de réveiller le voisinage qui rêve de lui couper ses cordes vocales.

7h05 : Vous ouvrez la porte « y a les voisins, tais toi ! »

7h06 : Youki, le Yorkshire qui vit dans le troisième jardin en partant de la gauche aboie à son tour.

7h06 : Votre chien répond avec enthousiaste à Youki 🤦

7h09 : Vous rentrez votre chien en espérant qu’un de vos voisins ne va pas vous attraper quand vous sortirez.

Cette situation, je l’ai vécu – et la propriétaire de « Youki » (les chiens – oui, elle en a deux – sont des Border Collie) m’a chopé 🙃 – du coup, j’ai bossé avec mon chien qui n’était pas encore bien dans ses pattes et aboyait pour se soulager 😱

Il y avait du taf mais voici comment j’ai procédé :

Mise en situation : les aboiements de Népal et ma voisine.

L’année dernière, j’ai adopté Népal, Berger Belge Tervueren de 3 ans. Battu pendant un an et demi, adopté une première fois puis réabandonné avant de finir chez moi.

Un mois plus tard, Népal est passé de chien de passage en famille d’accueil à chien adopté officiellement par la famille.

Sauf que mon gros toutou a été déposé dans un état de stress intense. Il n’osait même pas passer les portes !

J’ai dû d’abord gagner sa confiance avant de travailler quoi que ce soit.

🏡 Je vis à la campagne avec pour unique voisinage une famille qui vit en face de notre maison, un peu en décalé.

Ils vivent avec deux chiens. Et la première chose qu’ils nous ont dit quand ils ont appris que nous recevions souvent des chiens a été : “c’est super, on aura pas de soucis avec les aboiements de nos chiens”.

Le plus âgé n’avait pas arrêté d’aboyer lors de notre visite pour l’achat de notre maison. Nous avions donc validé avec mon conjoint que ma passion ne dérangerait pas nos uniques voisins.

😒 Nous nous sommes trompés !

Ma voisine est venue râler car les chiens hurlaient non stop, et je suis d’accord. C’était compliqué de gérer la situation car nos toutous « discutaient entre eux ».

Je suis du genre tolérante vis à vis des animaux, notamment en cours de rééducation. Ce n’est pas le cas de tout le monde.

Du coup, par fierté, j’ai travaillé de façon intensive avec Népal pour lui apprendre à gérer son stress et ses aboiements.

1. Le concept.

Pendant une semaine, vous devez vous focaliser sur une chose : les vocalises de votre compagnon.

Pourquoi aboie-t-il ?

Le voisin jardine ? Un chien aboie ? Un chat se balade ? Une voiture klaxonne ?

Identifiez la source.

Puis, à chaque aboiement, vous rentrez votre chien votre chien (ou aller le chercher).

❌ Ce n’est pas une punition.

Vous lui offrez la possibilité de reprendre ses esprits. De l’apaiser.

2. En vrai, qu’est ce que ça donne ?

Un peu ça :

via GIPHY

😖 Vous allez être sous pression au moindre bruit.

Peu importe ce que vous faites – vous habiller, passer l’aspirateur, envoyer un texto – vous allez sprinter vers votre jardin.

Petite anecdote : Je cuisinez avez mon fils dans les bras, Népal se met à aboyer, je me suis élancée vers la porte et ai failli voir le carrelage de près à cause de Barbie Elsa 😤

3. Et si mon chien ne revient pas ?

Accrochez vous, c’est là que c’est drôle ! (non en vrai, on a des envies de meurtre tellement c’est intense)

Ce que vous devez TOUJOURS faire pendant cette semaine :

  • Un aboiement = on rentre le chien
  • Vous l’appelez UNE FOIS. S’il ne revient pas, vous allez le chercher…
  • … Et avec le sourire ! 
  • Et vous félicitez (toujours à coup de saucisses ou ce qu’il aime, pour en savoir plus, c’est ici) quand il est à l’intérieur.

😵 Règle démotivante 127 : 2 minutes d’aboiements sans interruption = 2 jours de travail foutu.

4. Aide pour le rappel : l’anticipation.

Vous remarquez que votre chien court quelques foulées avant d’aboyer ? Appelez le à ce moment.

Oui, vous devez être en mode ON pendant une bonne semaine. Vous pourrez bientôt passer en mode OFF et profitez du silence… à quelques aboiements près 😜

5. Mon chien aboie dans le jardin, mes résultats 6 mois après.

Depuis la semaine intensive (Népal s’est métamorphosé au bout de 6 jours. Pour votre chien, ça peut être plus comme moins : chaque chien est différent), mon chien revient à 98% des appels (j’ai un peu lâché la bride…).

Quand il sent le stress monter, il s’approche de la porte ou de la fenêtre de la cuisine.

Il n’aboie plus quand les voitures et tracteurs passent. 

🏆 Mieux ! Il n’aboie pas systématiquement quand les chiens de mes voisins aboient en se jetant sur leur grillage.

Niveau confort personnel, il invite les autres chiens à se taire, c’est assez pratique pour moi.

La note positive.

J’ai évité des soucis de voisinage – en vrai, elle m’évite toujours mais ne peut plus râler à cause de mon chien 😜

😁 J’avoue être fière d’avoir prouvé mes capacités. C’est juste que parfois, j’ai la flemme de travailler avec mon chien, comme vous j’imagine 😉 

Pourquoi votre chien aboie dans le jardin ? Avez-vous des problèmes avec vos voisins à cause de votre toutou ? N’hésitez pas à laisser un commentaire, réponse assurée.

Commentaires

  1. Je n’ai pas de chien, mais des voisins qui en ont un depuis un an et qui aboie dès que l’on est sur notre balcon ou dans notre jardin. Ce qui fait que j’avais envie de savoir s’il y avait des solutions 😉 (nos voisins le rentrent généralement quand il aboie, enfin presque 😉 ). Merci pour cet article très instructif!

    1. Merci de votre commentaire.

      Vous pouvez aussi, en accord avec les propriétaires, lancer des morceaux de saucisses ou jambon pour qu’il associe votre présence à quelque chose de cool.
      Puis dès qu’il est silencieux.
      Après, il faut avoir envie d’aider son voisin (et que lui fournisse la nourriture)

  2. Bonjour,
    Merci pour cet article. Mon chien 3 ans, aboie de plus en plus dans le jardin, surtout le matin tôt et tard le soir, pas longtemps, juste assez pour réveiller les gens . On le rappelle et on récompense quand il revient mais j’ai l’impression qu’il assimile la récompense à l’aboiement et que ça le fait aboyer plus souvent . merci pour vos conseils!

    1. Bonjour Brigitte,

      Comment appelez vous votre chien ?
      La question peut paraitre bizarre mais c’est un souci que je rencontre souvent.

      Pour un rappel d’urgence (votre chien n’a pas le choix de revenir), vous devez l’appeler qu’une fois.

      S’il revient = friandise.

      S’il ne revient pas, vous allez le chercher, laisse à la main.

      Vous l’attachez silencieusement en souriant (même si vous avez envie de le gronder au fond de vous)
      et le ramenez chez vous.

      Vous fermez la porte, vous le détachez et vous vous éloignez pour reprendre vos activités (sans caresse ni regard).

      Si vous l’amadouez avec une friandise pour qu’il vienne, il va comprendre effectivement « j’aboie, on m’appelle avec une friandise ».

      Deuxième point, avez vous une idée de ce qui le fait aboyer ?

      Nous sommes en été donc j’imagine que ce n’est pas l’obscurité.
      Votre chien entend mieux que vous, peut être à heure quasi-fixe, quelqu’un passe ou promène son chien.

      Pour finir (et là ça risque de piquer),
      Je vous conseille de le balader en laisse, dans votre jardin, ou mieux, à l’extérieur s’il aime ça, tôt le matin et tard le soir.

      Dès qu’il aboie, vous rentrez en silence (pas un « non », « viens », etc., juste l’action de rentrer).

      Votre chien va vite assimiler j’aboie = je rentre (et parfois, c’est ce qu’il demande vraiment).

      Y a plus qu’à appliquer 😀

      Belle journée,
      Lindsay.

      1. merci pour votre réponse. C’est vrai que je l’appelle et elle sait que j’ai des récompenses…
        et … il y a des chats dans les jardins autour…les chats la rendent folle et chaque fois qu’elle sort, elle va vite vérifier s’il y en a derrière la haie… Par contre, en journée, elle n’aboie pas…
        je vais essayer votre méthode,
        Merci,
        Brigitte

        1. D’accord pour les chats, il est possible qu’ils se baladent en journée d’où l’absence d’aboiements.

          Il faut savoir aussi que plus la journée passe, moins les chiens sont patients (un peu comme nous 😉 )

          Vous pouvez en parallèle travailler la gestion de la frustration, vous pouvez me voir avec un chienne novice sur youtube : https://www.youtube.com/watch?v=LSxaEDsulOg&t=1s

          (le passage est à 04:54)

          Au plaisir,

          Lindsay.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *