5 récompenses pour améliorer l’éducation de votre chien.

Pour éduquer un chien, il n’y a pas 3500 solutions :

Vous félicitez votre chien pour son bon comportement et vous ignorez ceux que vous considérez comme mauvais.

Dans l’éducation canine, on appelle du renforcement positif.

Quand on pense à récompense, on pense souvent (à tort) à friandises pour satisfaire l’estomac de Médor.

Il y en a plus.

Cinq exactement (d’où le titre 😁).

A la fin de cet article, vous serez capable de :

🖐 Citer les cinq récompenses efficaces pour accélérer l’éducation (ou la rééducation) de votre chien,

🧐 Évaluer les bonnes motivations en fonction de votre chien mais aussi du contexte

👍 Mettre en place la bonne stratégie pour ne pas rendre votre chien « un gâté pourri ».

Mais avant de tout vous dévoiler, si vous avez adopté un chien :
  • craintif voire traumatisé,
  • hyperactif (il saute partout et/ou aboie tout le temps),
  • ou « agressif » (grogne quand vous vous approchez de sa gamelle et/ou jouet, bondit sur tout ce qui bouge en sortie, etc.)

Vous pouvez recevoir gratuitement le kit du toutou calme en cliquant juste ici.

Maintenant que c’est dit, place aux cinq récompenses et leurs secrets.

récompense chien

Récompense externe VS interne.

Il existe deux récompenses dites “externes” et trois récompenses “internes”.

👉 Une récompense externe va gratifier votre chien grâce à un objet ou une friandise.

👉 Une récompense interne va augmenter le taux d’endorphine (l’hormone du plaisir) de votre chien grâce à vos réactions.

Récompense externe ou interne ? Comment bien la choisir ?

En éducation (ou rééducation), tout est une question d’étapes :

☝️ Vous commencez un apprentissage dans un lieu précis, vous offrez 100% de récompenses externes et à un débit soutenu (beaucoup et rapidement).

✌️ Une fois que votre chien a compris ce que vous attendez de lui, vous intégrez les récompenses internes à hauteur de 80% récompenses externes/20% récompenses internes. C’est à ce moment là où vous allez également ralentir le débit (vous donnez moins vite pour augmenter la durée de la fameuse règle des 3D)

🙌 Puis vous passez à un ratio de 50/50

🥳 Pour terminer sur une récompense externe une fois de temps en temps.

Attention : un assis au milieu de votre salon le soir à 21h est différent d’un assis au milieu d’un parc bondé en plein milieu de l’après-midi un samedi ensoleillé de juin.

Un simple « c’est bien » + gratouille suffit chez vous là où les friandises ou jouets seront indispensables au parc.

Les récompenses internes.

La nourriture.

C’est la récompense qui divise le plus les propriétaires de chiens.

💬 “Mon chien va grossir”, “il ne va m’écouter uniquement si j’ai à manger sur moi”, “s’il ne sent pas la saucisse, il ne reviendra pas”, “je ne veux pas utiliser l’éducation-bonbons”, “je veux qu’il m’aime pour moi”, “il va me prendre pour un jambon”, etc.

Je ne vais pas être objective sur ce point car j’adore manger 😋

Ne trouvez vous pas que l’ambiance est meilleure dès qu’il y a quelques trucs à grignoter (ou un somptueux repas à partager, au choix) ?

🍽 Bref, manger, c’est la vie !

(Mais vraiment, ça fait partie des besoins physiologiques autrement dit un des ingrédients de base pour survivre).

Donc n’hésitez pas à vous servir de l’estomac de votre chien pour :

💞 créer une relation de confiance

💪 le motiver

🏇🏻 et accélérer son apprentissage.

Quelle friandise choisir ?

Oubliez la croquette. C’est sa nourriture « acquise ».

Ne lui apprenez pas des tours en échange de sa gamelle.

Est ce que ça vous ferait plaisir de devoir effectuer le poirier avant de déguster votre repas préféré ? Alors ok, votre chien n’est pas comme vous mais un peu d’humanité ne va pas le tuer.

✔️ L’unique apprentissage à apprendre vis à vis de la gamelle est de ne pas vous sauter dessus quand vous la posez.

Et s’il la protège en grognant, ce n’est pas à ce moment-là qu’il faut travailler la protection de ressources.

Revenons au choix des friandises.

Le but est que vous connaissiez les préférences de votre chien pour jouer sur sa motivation.

Si à l’apprentissage du rappel, vous lui offrez une croquette toute sèche quand il s’approche de vous, que va-t-il se passer à votre avis ? :

Choix 1 : il va renifler un maximum d’odeurs, courir après un oiseau ou jouer avec le chien qui arrive

Choix 2 : il va sauter sur la croquette sèche qu’il retrouvera en grande quantité ce soir dans sa gamelle.

Vous ne pouvez pas lui en vouloir, si ?

Pour connaître un des moteurs d’apprentissage de votre chien, procédez comme ceci :
  1. Proposer 3 friandises dites « humides » (saucisse, jambon, fromage, etc.) disposées en ligne.
  2. Notez l’ordre de choix de votre chien.
  3. Quand vous travaillez avec la récompense externe « friandise », commencez toujours par son choix 3.

Par exemple, vous alignez un morceau de saucisse, de saumon et une croquette. Votre chien prend d’abord le morceau de saumon (1), puis de saucisse (2) et enfin la croquette (3).Vous allez commencer par donner la croquette (3).Vous changerez de friandise (passer à la saucisse) quand votre chien sera moins motivé par la croquette. Puis le saumon quand il en aura marre de la saucisse (ou pour obtenir un pic de motivation).

Les limites des friandises.

😩 Quand il y en a plus, il y en a plus.

🤢 Si un friandise est oubliée dans une de vos poches de manteau ou sacoches, plonger sa main dans des champignons quelques jours plus tard donne la gerbe.

💸 Le coût.

🙊 Si votre chien ne prend pas de friandises, c’est soit qu’il est trop stressé/énervé et ça bloque son estomac soit parce que votre friandise n’est pas assez appétante.

🗡 Mal utilisée, votre dressage peut vite se retourner contre vous en mode « j’exécute en échange d’une friandise, c’est non négociable » alors que votre chien doit penser « je réponds à sa demande parce que j’aime mon humain(e) et en bonus, je recevrais peut-être une friandise ».

Le jouet.

Si vous avez un chien joueur, vous avez touché le jackpot 🤑 C’est beaucoup moins cher que de le féliciter sans cesse à la friandise.  

Il y a juste une règle à appliquer si votre chien n’a pas un bon rappel et surtout un instinct de prédation bien marqué (c’est à dire qu’entre vous et un lapin qui court, il va choisir le lapin).

🥎 Cette règle est de ne jamais jouer au lancer de balle car en la lançant vous renforcez son instinct de prédation.  

Comment jouer dans ce cas ?

 En tirant à la corde (et si votre chien est fou des baballes, achetez une corde avec une balle au bout). 

Tirez un peu de gauche à droite (et non de haut en bas pour éviter de blesser votre loulou) puis laissez le gagner 4 fois sur 5 (= lâchez le jouet).   

Bon, si votre chien s’enfuit avec son jouet, il va falloir travailler le « rapporte » et « lâche ».  Il vous faudra un deuxième jouet ou des friandises pour ça, j’en parlerai la semaine prochaine (au moins par mail).  

Concernant la sous catégorie, comme la nourriture, c’est en fonction de ses jouets préférés. 

Quand utiliser le jouet comme récompense ?

  • Si votre chien est joueur
  • A chaque début d’apprentissage d’un nouvel exercice

Utilisez la friandise et/ou le jouet sans modération lorsque vous commencez un nouvel apprentissage ou quand vous demandez quelque chose de très précis à votre chien.  

Il existe trois autres récompenses.  Ce sont des récompenses dites « internes ».  

Voici un exemple pour bien marquer la différence. 

💶 Si je vous offre 10€ car je constate une amélioration chez votre chien, je vous offre une récompense externe

👏 Si je vous dis « Punaise ! Kyara ou Oly (par exemple…) a vachement progressé(e). Je vois que vous avez pris du temps, vous pouvez être fier(e) de vous ».  Normalement, vous allez ressentir de la joie ou de la fierté : c’est une récompense interne.

Les deux premières récompenses sont à utiliser une fois que l’ordre est plus ou moins intégré (à l’aide des récompenses externes). La dernière est basée sur une méthode gagnante-gagnante que j’affectionne tout particulièrement.

Première récompense interne, la caresse.

Mais attention ! Pas la petite gratouille derrière l’oreille. Plutôt les papouilles « J’AI LE MEILLEUR CHIEN DU MONDE SUPER GENIAL » avec la danse de la joie qui va avec. Bon, si votre chien est sensible, molo sur la danse de la joie, vous allez juste le faire flipper ou trop l’énerver)

La deuxième récompense interne est l’attention.

 Il y a 3 façons d’offrir de l’attention à votre chien : 

🗣 Lui parler (même un « tu me fatigues là » ou « tais toi »)

👁 Le regarder (même si c’est un regard plein de reproches)

👋 Le toucher (même si c’est pour le pousser parce qu’il vous saute dessus)

🍒 La petite cerise sur le gâteau, c’est le « oui » aigu. Les chiens adorent ça.

Dernière récompense. 

 La crème de la crème. Celle que vous devriez toujours appliquer.  C’est « je te donne ce que tu veux vraiment en échange d’un bon comportement ».

  • Il fait 30°C, vous appelez votre chien. Il vient. Vous lui donnez à boire. Il vide sa gamelle.

👍 Vous venez de le récompenser pour son rappel.

  • Votre chien saute partout car vous avez la laisse dans les mains. Vous attendez. Il s’assoie. Vous l’attachez.

👍 Vous venez de le récompenser pour son calme. Pareil s’il saute avant de sortir (sans avoir un pipi méga urgent à faire, adaptez vous à lui quand même).

  • Votre chien est dans le jardin. Il aboie parce qu’il veut rentrer. Vous patientez. Il se tait. Vous ouvrez.

👍 Vous félicitez son silence. 

Si votre chien aboie beaucoup ou gratte, faites un bruit bizarre (oubliez la bouteille de cailloux) qui va surprendre votre chien.  Il va stopper quelques secondes avant de reprendre. Profitez de ces quelques secondes pour marquer par un oui et en lui ouvrant la porte pour lui signifier que son silence est la solution pour avoir ce qu’il souhaite.  

Voilà ! Vous savez tout. Y’a plus qu’à appliquer !

Bon courage !

💰 La question a un million :

Connaissez vous les préférences de « récompenses externes » de votre chien ?

Laisser un commentaire