Chien VS chat : la cohabitation

Vous souhaitez adopter un chat mais vous doutez de votre chien ?

Vous vivez déjà un chat et vous craignez qu’il torture votre gentil toutou ?

Ou vous commencez la cohabitation, chien-chat / chat-chien est espérez ne pas vous louper ?

Cet article est pour vous.

Le chat et le chien se détestent-ils vraiment ?

Qui n’a jamais entendu le dicton “s’entendre comme chien et chat” ? Pas grand monde chez les adultes.

Pourtant, tous les jours, des centaines voire des milliers de vidéos et de photos balancées sur les réseaux sociaux prouvent que ces deux prédateurs peuvent cohabiter.

Bon, la prédation joue un rôle majeur dans ce cliché.

Le chien (enfin, son cousin le loup) est un super prédateur (= prédateur qui, une fois adulte, se retrouve en haut de la chaîne alimentaire. Pour en savoir plus, c’est ici). 

Par contre, le chat, malgré son regard très fier, est « un demi prédateur« . C’est-à-dire qu’il est un prédateur pour les rongeurs et les oiseaux et une proie pour les prédateurs plus gros que lui.

Du coup, votre chat possède l’instinct de fuite et votre chien l’instinct de chasse. Ce sont les instincts qui provoquent les accidents.

En général, les chats se sauvent par peur et les chiens les coursent. Si les chiens les rattrapent, les chats ne font pas long feu.

Comment éviter cela ?

Avec quel type de chien vivez vous ?

Si vous me lisez sur Facebook ou Instagram, vous savez que je déteste pointer du doigt une race. 

Oui, il y a des caractéristiques propres à chaque race mais elles ne sont pas marquées au fer rouge sur la cuisse de votre animal.

Par contre, si vous vivez avec un chien de type chasse, lévrier ou de troupeau, testez le avec un “chat cool”.

Qu’est ce qu’un chat cool ? 

C’est un chat qui ne fuit pas voire qui confronte le chien en crachant. La réaction d’un tel chat suffit à calmer l’instinct de chasse.

Si votre chien cesse d’importuner le chat, félicitez-le chaleureusement.

Je vous conseille de tester votre chien peu importe sa race mais pour les chiens qui ont été sélectionnés pour leur instinct de chasse, je vous y encourage vivement.

Votre foyer est déjà un territoire de félin ?

Si le chien que vous adoptez s’entend avec les chats, votre chat peut ne pas trop apprécier sa visite ad vitam aeternam.

Et peu insister sur son mécontentement. Bouder plusieurs semaines, cracher sur le chien, balancer des coups de pattes, fuguer quelques jours. Bref, bien montrer que le nouveau locataire n’est pas le bienvenu.

Dans ce cas là, il n’y a qu’une solution : offrir du temps à votre chat.

Si vous avez la possibilité de transférer ses affaires dans sa pièce de recueillement, c’est parfait !

Laissez lui des zones en hauteurs où il pourra vérifier les allers et venues de son nouvel ennemi.

Je ne vous garantis pas qu’ils deviendront les meilleurs amis d’ici trois mois mais une entente cordiale est possible.

Vous ramenez un chat dans la meute.

Votre chien tolère les chats et vous décidez d’accueillir un félin dans la famille, c’est chouette !

Vous hésitez entre un chat adulte ou un chaton ? Si vous n’avez pas la possibilité de tester le chat adulte, préférez un chaton.

Après, si vous adoptez au sein d’une association qui fonctionne grâce à un réseau de familles d’accueil, demandez quels chats ont été testés positifs avec des chiens. Vous offrirez une belle chance à un chat qui a perdu son côté mignon des premiers mois (et du coup, moins tape à l’œil…).

Gardez en tête que vous adopter un chat et non un chien avec une peau de chat. Votre chat doit avoir de quoi s’épanouir comme un chat même s’il va adopter des codes canins (c’est tout à fait normal, les bébés mammifères apprennent par imitation).

Offrez donc à votre chat un arbre à chat, des jouets adaptés aux félins (ficelle avec bouchon, plumeau, etc.) ainsi que des croquettes adaptés à ce qu’il est.

Attention à la jalousie.

Chez les chiens, on appelle ça de la protection de ressources. Si votre chien a l’impression de perdre, que ce soit ses humains ou ses affaires, il peut se montrer agressif envers votre minet.

Pour votre chat, s’il ne se sent plus à sa place ou rejeté car il montre son mécontentement, il peut attaquer votre toutou mais aussi les autres membres de la famille.

A vous de trouver l’équilibre.

Par contre, si votre chat refuse un contact de votre part, ne le forcez pas : laissez le venir à vous.

Le saviez-vous ?

L’Homme a domestiqué le chat et le chien (enfin, il a tenté avec le chat) pour les utiliser comme défense pour le chien et confort de vie grâce au chat (qui chassait les souris et faisait fuir les maladies).

Si votre chien est trop intrusif dans l’espace de votre chat, apprenez-lui à se calmer en téléchargeant le kit du toutou calme 👇

fatiguer mon chien

Laisser un commentaire