La pyramide de Maslow : spécial chien.

Connaissez vous la pyramide de Maslow ? 

Il s’agit d’une hiérarchie des besoins de l’Homme pour s’épanouir d’après les observations du psychologue Abraham Maslow.

Et si on testait la Pyramide de Maslow version chien ?

C’est ce que je tente aujourd’hui dans cet article.

Avant de commencer.

Voici la pyramide de Maslow “humaine” (merci Wikipedia !)

pyramide de Maslow

Il y a deux façons de la lire :

  • de bas en haut
  • et par paliers.

Je m’explique. 

La théorie veut que nos besoins de base soient satisfaits pour passer aux besoins supérieurs. Hors, vous n’êtes pas obligé de combler vos besoins à 100% pour grimper d’une étape dans la pyramide.

Par exemple, le premier besoin est le besoin physiologique.

Bon, on est d’accord que vous devez respirer pour passer à l’étape 2. 

Par contre, vous n’avez pas besoin d’une vie sexuelle épanouie pour pouvoir passer au deuxième besoin qui est le besoin de sécurité.

Maintenant que c’est dit, place à la pyramide de votre chien maintenant.

1. Le besoin physiologique.

Votre chien, comme vous, à besoin de respirer, manger, boire et éliminer pour se sentir bien. Il ne doit pas avoir trop froid ou trop chaud (c’est « l’homéostase » sur la photo du haut) et doit dormir un minimum.

Par contre, votre chien n’a pas besoin de sexe. Il a un besoin de se reproduire s’il n’est pas stérilisé mais ne sentira pas de manque s’il manque ses organes reproductifs.

Du coup, je retire le sexe de sa pyramide.

2. Le besoin de sécurité.

Si je me suis bien exprimée sur la façon de lire la pyramide, vous avez compris que votre chien ne peut pas être 100% comblé s’il ne possède pas une sécurité pour se reposer.

Votre chien ne dort pas huit heures consécutives, il dort par petites séquences s’il estime que son environnement est assez sûr pour se reposer.

Un chien errant se cachera dans des buissons à l’abri des regards ou sous une voiture. Votre chien aura besoin de calme ou, à défaut s’il se sent un minimum à l’aise avec vous, de tranquillité. Vous pourrez donc mettre la musique à fond tout en constatant que votre chien est couché dans son panier (tant que votre enfant ne l’invite pas à danser toutes les 3 secondes).

Dans la section sécurité, je vais donc mettre “un endroit sans danger pour se reposer” et, comme votre chien vit avec vous, ce n’est pas un loup, “des règles de vie stables” (Exit le ‘un jour le canapé oui, le lendemain non »).

3. Le besoin d’amour/d’appartenance.

Un chien errant ne va pas forcément créer une meute pour survivre. 

Par contre, votre chien fait partie de votre famille, de votre meute. Il n’est pas qu’une peluche vivante.

Et lui a besoin de se sentir aimer. Simplement. Un regard, un sourire, une caresse ou une parole douce et votre chien se sentira bien.

C’est tellement simple de combler un chien !

Je rajoute dans cette partie le besoin de renifler à l’extérieur et marquer son territoire afin de signaler qu’il vit dans tel quartier.

Lire aussi : Votre chien est il dominant ?

4. Le besoin d’estime.

Bon, là, j’avoue que mon cerveau a fumé puis Scar est arrivé. Ce chien a mis une patte au stade 3. Du coup, je me suis demandé ce qu’il ne faisait pas encore.

Il ne joue pas en contact.

Il se met en position de jeu, court partout mais n’ose pas prendre un jouet (c’est normal, il n’en a jamais eu au cours de ses trois premières années de vie).

Donc je vais mettre jouer avec sa meute qu’elle soit composée de chiens, d’humains, de chats ou d’un peu de tout à la fois.

Avoir confiance en soi est également très utile (surtout pour les chiens souffrants d’anxiété). Votre chien n’est pas votre ombre, il est un chien à part entière qui n’a pas besoin de vous regarder H24 pour se sentir bien.

Je vais appeler ça l’indépendance émotionnelle (car il aura toujours besoin de vous pour se nourrir).

5. Le besoin d’auto-actualisation ou d’accomplissement de soi.

Je ne savais pas que c’était si dur de créer une pyramide de Maslow spécial chien : nos amis canins ont moins de besoins pour être heureux par rapport à nous.

Votre chien ne peut pas se sentir fier de lui. Enfin, si, il peut être content d’avoir attrapé son jouet mais je ne vais pas écrire “fierté d’attraper un jouet” en haut de la pyramide, c’est un peu pourri quand même.

Les chiens sont heureux quand ils nous servent.

Je ressens une grande honte…

Nos chiens aiment donner la patte, faire le beau ou la belle, des roulades, ramener la balle ou un lapin/autre proie de chasse, sauter au-dessus d’obstacles, sauver une personne de la noyade, guider une personne dans la rue, etc.

Évidemment à des degrés différents mais quand même.

L’accomplissement d’un chien est de faire plaisir aux personnes qu’il aime. Aux personnes qui l’aident à gravir sa propre pyramide, si ce n’est pas beau tout ça !

Voici la pyramide de votre chien, enfin, c’est comme ça que je la pense.

pyramide de maslow chien

Qu’en pensez vous ? Aidez-moi à l’améliorer en partageant vos idées dans les commentaires.

fatiguer mon chien

Laisser un commentaire