7 raisons d’aimer les chiens

Si vous n’avez pas pu écouter ma Story Instagram ou Facebook, sachez que c’est mon conjoint qui a trouvé le thème de l’article.

Bon, sa première réponse à ma réponse « que souhaites savoir sur les chiens ? » a été “quand est ce qu’il part ? 🤣” (il parle de Scar, le Podenco que nous hébergeons en famille d’accueil le temps qu’il soit adopté via l’association les Amis d’Ivar).

Pour finalement rebondir d’une façon détournée sur l’amour que je porte à mes chiens, Stella et Népal.

Pourquoi aimer un chien comme, voire plus, qu’un humain ? Je vous partage 7 raisons.

1. Avec un chien, on a l’impression de compter.

Bon, tout dépend si vous pensez vivre avec un chien têtu ou non.

Quand vous rentrez, votre chien est content de vous voir. Bon, j’avoue que si mon conjoint me fait la fête à chaque fois que je rentre dans le salon, ça me gonflerait un petit peu (beaucoup).

Plus sérieusement. Croiser le regard plein d’amour d’un chien, c’est un sentiment incroyable n’est ce pas ?

2. La présence.

Votre chien ne peut pas prendre les clés de la voiture et partir quelques heures. Il est dépendant de vous.

Et une de ces distractions, c’est vous. 

Donc si vous avez envie de jouer ou de vous détendre en caressant la fourrure de votre toutou, il y a de grandes chances qu’il réponde présent.

3. Sentiment d’utilité

Vivre avec un chien, c’est être responsable d’un être vivant.

Il faut le nourrir, le sortir, le soigner, veiller à lui apporter un équilibre de vie pour prévenir d’éventuelles “bêtises”.

Parfois, ça peut être pesant quand vous rêvez d’une grasse mat’ (et que vous ne vivez pas des enfants en bas âge parce que là, votre rêve est piétiné pour une paire d’années 😇) mais remercier votre toutou : vous avez une super mission de vie !

Et plus vous gérez son bonheur, mieux il vous le rend : dingue non ?

Un humain aura plutôt tendance à pointer ce que vous n’avez pas fait, c’est un peu moins motivant et agréable. 

(promis chéri, si tu lis cet article, je vais faire des efforts !)

(Ça vous fait rire ? Partagez l’article à votre moitié (ou une personne de votre famille) et prêtez attention pendant une semaine à la façon dont vous communiquez avec 😈)

4. Miroir, miroir, qui a le meilleur chien ?

Vous le savez, c’est Népal le meilleur toutou du monde (et Stella est le “dieu des chiens”). Ne m’enfermez pas s’il vous plaît 🙏🏼😆

Vous le voyez peut-être sur les réseaux sociaux, c’est à celui qui possédera le chien le mieux dressé, le plus mignon, le plus intelligent, le meilleur de sa race. 

🌟 Bref, le plus, le mieux, l’unique.

Votre animal qui n’a d’yeux que pour vous peut se retrouver en souffrance. Vous lui en demandez peut-être plus pour être dans la “norme de perfection” des chiens d’Instagram.

Savez vous quel est le secret d’une relation humain-chien épanoui ?

C’est de bien vivre ensemble.

Votre chien doit être éduqué pour un confort minimum, vous pouvez lui apprendre des tours SI ça vous fait plaisir à tous les deux et oublier les autres.

🕵️‍♀️ Depuis onze ans, j’observe également beaucoup de personnes qui se sentent fières d’adopter un chien abandonné. 

C’est un geste honorable certes mais il y a aussi ce “plus”, “mieux”, “unique”. 

Adopter le chien qui a le plus souffert, celui qui avait besoin de plus de rééducation, celui à qui il manque une oreille, celui qui sort de l’ordinaire, etc. 

L’adoption n’est pas une compétition.

Si vous avez besoin de vous challenger et/ou de gonfler votre ego (tout en acceptant d’assumer un chien et de l’aider), le toutou idéal vous attend chez moi : https://cutt.ly/7zRwiSp

5. Entrez dans une communauté grâce à votre chien.

Vivre avec un chien, c’est découvrir un monde (canin).

Des groupes dédiés à une race ou à un sport tel que le canicross, en passant par les balades groupées ou encore aux concours du plus beau toutou rempli de deals entre participants : vous avez l’embarras du choix !

Attention de ne pas tomber dans le piège de la perfection, pour votre bien être psychologique et celui de votre animal.

6. Instant zen.

Il est prouvé que caresser un animal est apaisant.

Vous vivez donc avec un coach bien être (sauf s’il passe son temps à aboyer ou à uriner partout…).


Je vous laisse avec cet article très intéressant (loin de moi de vous traiter de retardé(e) mentale, je préfère prévenir) : https://cutt.ly/9zRty1Y

7. Augmenter le lien social.

Je le sépare de la communauté car ce sujet me tient à cœur.

Je suis une personne très mal à l’aise en public. Oui, je sais, je me filme pour Youtube mais c’est difficile. D’ailleurs, quand vous voyez Népal stresser, c’est “juste” qu’il stresse car je stresse 🤫

Votre chien reflète vos émotions, mon chien ne déroge pas à la règle.

Tous mes amis que j’ai rencontrés après mes 19 ans sont des personnes à qui j’ai parlé grâce à Stella. Je l’emmenais partout : restaurants, magasins, chez des amis, etc.

Si elle était refusée, je passais mon chemin (sauf pour la boulangerie).

💑 Si je vis avec mon conjoint aujourd’hui, c’est grâce à ma chienne. 

La première fois que je l’ai vu, ce n’était pas mon type d’homme niveau hygiène de vie. Je ne bois pas d’alcool et ne fume pas et lui boit de la bière (un vrai nordiste) en soirée et est habitué aux pauses clopes.

Ironie du sort, les animaux ne sont pas son truc. 

Ma chienne qui a passé la soirée à lui quémander des caresses. RIEN QU’À LUI. Pas à mon meilleur ami qu’elle adore ni aux autres personnes présentes ce jour-là.

C’était en 2015 et aujourd’hui, nous vivons toujours avec Stella mais aussi nos deux enfants, “gros Népal”, deux chats et des animaux hébergés temporairement en famille d’accueil.

Vivre avec un chien, ça change la vie.

Le petit mot de la fin.

Je pense qu’il y a des amours différents et qu’on peut très bien aimer les humains et les animaux de tout notre cœur sans avoir besoin de hiérarchiser.

On n’a pas deux cœurs, un pour les animaux, un pour les humains. On a un cœur ou on n’en a pas.

Lamartine

Et vous ? Pourquoi aimez-vous votre chien ? Que préférez vous chez lui ?

aimer son chien

Laisser un commentaire