Langue baladeuse ? 7 raisons pour votre chien de lécher.

Quand on discute avec les propriétaires de chiens, la langue est soit adorée pour son côté “bisou” soit détestée pour la question des microbes.

Mais pour votre chien, qu’est ce que ça signifie réellement ?

Voici 7 raisons qu’à votre toutou de laisser divaguer sa langue partout et découvrez pourquoi votre chien vous lèche.

.

1. Un signe d’affection.

Votre chien est un animal sociable et pour être pleinement comblé, il doit interagir avec ses congénères. Pour votre toutou, vous faites partie de sa meute, vous êtes donc un congénère.

Sachez que le fait de se faire lécher offre un sentiment de bien être, il rappelle le contact qu’offre la mère envers ses chiots.

Note : je vous déconseille de passer votre langue dans le pelage de votre chien (ou sur sa truffe).

.

2. Développement du sens du goût.

Comme les bébés qui mettent tout à la bouche, les chiots et les chiens plutôt jeunes ou qui ne connaissent rien à la vie comme Rayo*, la langue sert à découvrir :

  • les textures (« tiens, les baskets de monsieur sont plus tendres que les bottes de madame… »)
  • les goûts (“après le jogging, mon humain a le goût de l’eau de la mer et des chips”)
  • les températures (“qui préfère la glace au poulet qui sort du four ?”) Attention ! Un chien affamé ou glouton risque de se brûler la langue et l’œsophage s’il vole de la nourriture bouillante

*Podenco que j’ai accueilli à l’âge de 5 ans mais qui n’a jamais connu un foyer (ancien chien de chasse espagnol, vous pouvez découvrir la vidéo où il ose toucher pour la première fois des peluches ici.

.

3. Une bonne douche de bave.

Point sensible pour beaucoup d’humains, les chiens se lavent les parties génitales et l’anus avec leur langue.

Je vais être franche de suite :

  • Non, ça ne me dérange pas qu’un chien me lèche ponctuellement
  • Non, la salive ne nettoie pas une plaie, elle contient énormément de bactéries
  • Environ 4000 : c’est le nombre de bactéries présentes dans la salive, le même nombre que votre torchon de vaisselle. Respirer, vous n’allez pas mourir pour une lèche.
  • Oui, vous pouvez apprendre à votre chien à ne plus vous lécher.
  • Oui, votre chien peut se masturber (avec sa langue).

.

Observez votre chien :

S’il se lèche trop fréquemment l’anus, il se peut qu’il ait soit des vers, soit les glandes annales pleines.

Pour les vers, vérifiez ses selles et donnez un vermifuge (un tous les trimestre, personnellement, je le donne en comprimé acheté chez mon vétérinaire).

Pour les glandes anales, laissez votre vétérinaire s’en occuper. Vous pouvez le faire vous même mais sachez que l’odeur est infecte. Voici un tuto si vous souhaitez tenter l’expérience tout de même : https://cutt.ly/5zf8LJi

S’il se lèche très souvent les parties génitales en chouinant ou en émettant des petits bruits, votre chien se masturbe pour se détendre.

Notez à quel moment votre chien (ou chienne ! ) se masturbe afin de l’aider à se détendre autrement.

Par exemple, s’il se lèche lorsque des invités arrivent, vous pourrez lui offrir quelque chose à mâchouiller à la place (os, Kong fourré, etc).

Attention ! Si vous proposez une alternative à votre chien pendant qu’il se masturbe, il risque d’associer “je me masturbe = mon humain me ramène un truc à grignoter” et donc renforcer son comportement pour espérer avoir votre attention + de quoi ronger.

C’est pour cela que vous devez noter à quel moment votre chien va se lécher longuement les parties génitales et non agir quand il est en pleine action.

.

4. Votre chien est mal à l’aise.

Si votre chien se lèche le museau rapidement lorsque vous vous approchez de lui (même pour lui faire un gros câlin), il vous exprime son inconfort.

Ce signal peut être accompagné de bâillements ou d’une forte respiration.

Vérifiez les situations inconfortables aux yeux de votre chien et évitez les ou apprenez lui à les accepter en lui offrant une situation positive.

A lire aussi : La Règle des règles à appliquer IMPÉRATIVEMENT : la règle des 3D.

Par exemple, votre chien est mal à l’aise quand un enfant vient vers lui, vous pouvez :

  • donner une friandise à votre chien quand il voit l’enfant
  • demander à l’enfant de jeter de la nourriture
  • selon la peur de votre chien ET si vous acceptez qu’il grogne (stade avant la morsure, si vous ne l’acceptez pas, il risque de passer de léchage de museau à morsure sans passer par le stade grognement), vous pouvez demander à l’enfant de s’assoir et de proposer à manger (une saucisse – du jambon – un truc que votre chien adore). 

Votre chien va associer “enfant assis = position d’apaisement » + “nourriture dans la main de l’enfant qu’il peut prendre = enfant source de plaisir”

.

5. Ça le démange.

Vous rentrez chez vous et découvrez votre chien plein de bave ? Il se peut que ça lui gratte.

Puces, parasites : à vous de vérifier et de traiter.

Petit conseil pour vos boutons de moustiques : si vous vous faites piquer, appliquez votre salive sur le bouton, la démangeaison va se calmer.

Et oui ! ce qui fonctionne pour les chiens marche aussi pour nous !

.

6. Il a mal.

Votre chien se lèche plus à un endroit qu’un autre ? Vérifiez l’absence de plaie ou de bouton.

Vous pouvez également contrôler la température, si la patte (par exemple) est plus chaude que l’autre, consultez votre vétérinaire.

.

7. Les pires ennemis : le stress et l’ennui.

Il n’y a rien de plus terrible pour un chien que de s’ennuyer ou de ne pas pouvoir s’enfuir face à un stress.

Pour ce type de léchage, l’ennui provoque le stress et peut conduire à des mutilations (j’ai vu quelques labradors se dévorer les pattes à Paris, c’était impressionnant).

Si vous lui proposez des activités adéquates à ses besoins physiques et psychiques, il se peut que votre chien fasse de l’anxiété de séparation.

Pour ne pas rater l’article sur le sujet, téléchargez le kit du toutou calme (image en fin d’article).

Mais avant, dites moi tout : acceptez vous que votre chien vous lèche ? 

Répondez dans les commentaires (merci de respecter l’avis de chaque personne)

2 commentaires

Laisser un commentaire