Comment stopper un aboiement sans parler

Le b.a-ba de l’éducation positive est la patience.

OK.
 
Mais comment faire quand on n’a pas trop le temps ? 
 
Ou qu’on ne veut pas déranger ?
 
 

Imaginez que votre chien aboie.

 
L’éducation positive prône d’attendre que votre chien cesse d’aboyer pour le récompenser.
 
Super…
 
 
Et comment devez vous procéder quand il aboie à 5h du mat ou depuis plus de 20 minutes ?
 
 
Petit rappel si votre chien aboie non stop en votre présence.
 
👁️ Si vous le regardez pendant qu’il aboie, vous validez son comportement.
 
👐 Si vous le prenez dans vos bras pour le rassurer, vous lui confirmez que c’est une bonne réaction.
 
🤫 Si vous lui ordonnez de ce taire, vous lui dites en réalité « vas-y continue mon loulou »
 
 
Mais parfois, votre ordre va le surprendre.
 
Et le faire taire. Mais par contrainte.
 
 
Le but est que votre chien vous aime et vous respecte car vous êtes le leader.
 
Et non parce qu’il risque de s’en prendre une.
 
 
 

La coopération aveugle vs la soumission sans âme.

 
Si vous souhaitez sa coopération, vous ne devez pas être source de stress pour votre chien.
 
Mais quel comportement adopté face à un chien qui aboie « pour rien » non stop alors que vous l’ignorez totalement ?
 
 
Il faut le surprendre.
 
Mais pas n’importe comment !
 
 
Il ne doit pas voir que la « surprise » vient de vous.
 
 
Vous pouvez faire un bruit bizarre comme miauler ou lancer une petite bouteille vide remplie de quelques cailloux (pas sur votre chien 😉 (même si vous êtes très énervé(e) sur le moment))
 
 
Le but est de surprendre votre chien pour le féliciter de son silence « spontané ».
 
 
Félicitez le en marquant le silence par un « oui » aigu ou en cliquant (plus d’infos ici : les 5 récompenses pour ne pas devenir un distributeur à saucisses ) + en lui donnant de la nourriture, en jouant avec ou en l’appelant. 
 
 
Offrez lui ce qu’il veut vraiment.
Dans tous les cas, il ne faut surtout pas qu’il se rende compte que le bruit ou le lancer de bouteille vient de vous.
 
 
Rappelez vous : 
Vous êtes son leader. Pas son persécuteur.
 
Enfin, si vous souhaitez une confiance aveugle de sa part.

Laisser un commentaire